Sang dans les selle

La présence de sang dans les selles est à considérer comme un signe d'alerte sérieux qui justifie dans tous les cas une consultation médicale. Il est impossible de déduire du simple aspect ou la quantité de sang visible dans les selles, s'il s'agit d'un symptôme d'une maladie bénigne ou grave.

Description

L'aspect du sang va être un élément d'indication pour localiser le site de l'hémorragie.

Le sang est noir: on parle alors de méléna. La méléna est un liquide malodorant de couleur noir consistance épaisse. L'aspect noir est dû à la digestion partielle du sang. Ce qui désigne une hémorragie de la partie supérieure du tube digestif causée le plus fréquemment par un ulcère de l'estomac ou du duodemum. Si vous suivez un traitement par warfarine (vendu sous les noms commerciaux Athrombin K, Coumadin, Warfilone, Warnerin) la présence de méléna dans les selles est un signe de surdosage. La présence de méléna dans les selles n'est pas considérée comme une urgence médical (prise en charge immédiate à l'hôpital) mais justifie une consultation médicale rapide (dans les 3 jours suivant la découverte).

Le sang est rouge: on parle d' hématochézie. Pour que le sang reste rouge, il ne doit pas rester dans l'intestin plus de 5 heures, ce qui est le signe d'une hémorragie située dans la partie basse du système digestif (colon, rectum ou anus). Dans ce cas, l'hémorragie peut provenir d'hémorroïdes (c'est le cas le plus fréquent), ou plus rarement d'un cancer colorectal. Dans le cas d'émission massive de sang il peut aussi s'agir d'une hémorragie située au niveau de l'estomac ou du duodénum. Dans tous les cas, une prise en charge médicale rapide est impérative.

le sang n'est pas visible: On parle en médecine de sang occulte. La découverte ne peut se faire que par des test biologiques spéciaux comme le test hemoccult®. La détection de sang dans les selles lors d'un dépistage du cancer colorectal ne signifie pas qu'il y a présence d'un cancer, et ne justifie pas une inquiétude excessive de la part du patient. Dans tous les cas, la présence de sang occulte dans les selles justifie des examens complémentaires comme une coloscopie, ils se concrétisent dans la grande majorité des cas par la découverte d'une cause bénigne.

Causes

Sang rouge ( hématochézie)

diverticulose /diverticulite : les diverticules sont des hernies localisées au niveau du colon. Une rupture d'un diverticule peut entraîner un saignement visible.

Angiodysplasie : l'angiodysplasie est une pathologie caractérisée par une fragilité excessive des vaisseaux sanguin. Cette pathologie entraîne un risque élevée de rupture d'un vaisseau sanguin et d'hémorragie.

Hémorroïdes : un hémorroïde est une varice localisée au niveau de l'anus ou de la partie terminale du rectum. Les veines sont susceptibles de se rompre.

Fissure anale : un traumatisme de l'anus ( dû à des pratiques sexuelles ou une constipation sévère), peut entraîner un déchirement partiel des tissus de l'anus et des saignement.

Sang noir ( méléna)

Ulcère de l’estomac : les ulcères de l'estomac peuvent entraîner une hémorragie. Une prise de longue durée d'anti-inflammatoires ( aspirine, ibuprofen) peut favoriser leur survenue.

Moyenne: 3.3 (4 votes)