La cigarette électronique est sans risque pour la santé

C'est ce que confirme une étude réalisée sous l'égide du professeur Burstyn. Selon l'étude, les différences entre cigarette classique et cigarette électronique sont trop importantes pour qu'une comparaison puisse avoir du sens. Les vapeurs émises par la cigarette électronique sont, en effet, totalement exemptes des principaux éléments toxiques de la fumée de tabac (goudrons, monoxyde de carbone, nitrosamines). Les comparaisons données fréquemment, affirmant que la cigarette électronique serait 100, 400 ou 1000 fois moins toxique que la cigarette traditionnelle sont donc peu pertinentes.


Les chercheurs ont donc comparé l'exposition d'un consommateur de cigarette électronique aux valeurs limites d'exposition professionnelles (VLTP). La VLTP correspond aux niveaux d'exposition jugés sans risque par les autorités de santé.


Parmi les constituants considérés comme potentiellement toxiques, formaldéhyde et acroléine sont à 5% de la VLTP, la totalité des autres éléments toxiques sont présents à des niveaux inférieurs à 1% de la VLTP.

Sur la base de ces résultats, la cigarette électronique peut être considérée comme étant sans risque pour ses utilisateurs et leur entourage.

Moyenne: 4.3 (24 votes)

Sources

  • Peering through the mist: What does the chemistry of contaminants in electronic cigarettes tell us about health risks?
    Department of Environmental and Occupational Health School of Public Health, Drexel University, 2013