Coxarthrose

La coxarthrose est la forme d'arthrose qui touche spécifiquement la hanche (la hanche s'appelle l'articulation coxo-fémorale). Il existe deux formes de la coxarthrose: la coxarthrose primitive et la coxarthrose secondaire.

Anatomie

La hanche relie le bassin à la cuisse par un point de jonction attachant la tête du fémur à l'os iliaque. Les cartilages couvrant les os au niveau de l'articulation jouent un rôle de lubrification (les cartilages sont lisses et limitent les frottement entre les os), et d'amortissement des chocs (les cartilages sont souples et élastiques).

Coxarthrose primitive ou secondaire?

  • Coxarthrose primitive: on ne connaît pas les causes exactes de la maladie. Une prédisposition génétique affectant le métabolisme du cartilage est probable mais d'autres facteurs entrent en jeu. Le surpoids joue notamment un rôle important. Il n'y a, dans le cas de la coxarthrose primitive, aucune malformation initiale de la hanche.
  • Coxarthrose secondaire: la coxarthrose secondaire touche des individus généralement plus jeunes et représente la majorité des cas de coxarthrose (6 cas sur 10). Le terme "secondaire " vient de ce que ce type de coxarthrose est provoqué, ou très largement aggravé, par une malformation initiale de la hanche ou de ses tissus de soutien: la déformation de la hanche va entraîner un frottement à l'effort et donc une usure prématurée du cartilage.

Symptômes

  • Douleur de la hanche: c'est le symptôme principal. La douleur se localise dans la plupart des cas au niveau de l’aine et irradie vers l'avant la cuisse ou vers les fesses . La douleur est d'abord très légère, ressentie seulement à l'effort, par exemple lors d'une montée d'escalier ou d'une séquence de marche longue. La douleur s'apaise au repos. La douleur va s’accroître de manière irrégulière. Il s'écoule parfois plusieurs années avant qu'apparaisse une gêne invalidante au quotidien.

  • Boiterie: lors de la montée d'un escalier, ou d'un effort de marche. Une tendance à boiter pour éviter une position douloureuse est un indice d'une atteinte de la hanche qui peut faire penser à un cas de coxarthrose avancée. Le fait de boiter est un symptôme assez typique d'une coxarthrose secondaire.
  • Douleurs projetées: dans certains cas, la coxarthrose se présente par des douleurs aiguës et passagères, localisées en dehors de la zone de la hanche (comme le genou) et évoquant une sciatique. Ces cas sont plus difficiles à diagnostiquer pour les médecins.

Facteurs de risque

  • Surpoids
  • Malformations osseuses
  • Hérédité: la composante génétique joue un rôle important dans la survenue de la maladie.
  • Traumatisme de la hanche: les personnes ayant subi une fracture du bassin présentent un risque supérieur de déclencher la maladie. Des microtraumatismes répétés peuvent aussi mener à l'apparition d'arthrose (notamment chez les sportifs).

Diagnostic

  • Radiographie du bassin: la radiographie permet de confirmer avec certitude le diagnostic de coxarthrose. Elle permet, en outre, de déterminer si le cas de coxarthrose est primitif ou secondaire.
  • Cependant, il n'y a pas de corrélation stricte entre le degré objectif de l'anomalie et la gêne effectivement ressentie par le patient : certains patients ressentent une douleur intense malgré une arthrose mineure, d'autres ressentent une gêne mineure malgré une atteinte sévère de l'articulation. Les symptômes ressentis et décrits par le patient vont donc avoir une importance primordiale dans le choix du traitement. Les symptômes vont être évalués selon une échelle normalisée du degré de sévérité. Le patient va remplir un questionnaire standard permettant d'évaluer le niveau de douleur, de gêne à la marche et de handicap au quotidien appelé Indice algo-fonctionnel de Lequesne

.

Moyenne: 3.8 (13 votes)