Grippe intestinale

La grippe intestinale n'est pas causée par le virus de la grippe. Elle ne se rapproche de la grippe que par ses symptômes : nausées, vomissements, maux de tête et fièvre. Dans le cas le plus courant, le virus responsable de la grippe intestinale est le rotavirus.

Définition

En termes strictement médicaux, la grippe intestinale devrait être désignée comme une gastro-entérite d'origine virale. (Les gastro-entérites d'origine bactérienne, salmonellose etc, seront plutôt désignées comme des « intoxications alimentaires »).

Causes

Le virus le plus fréquemment impliqué est le rotavirus (particulièrement impliqué dans la survenue des gastro-entérites infantiles). Le rotavirus peut résister en milieu extérieur lorsque la température se situe entre 4 et 20C°. Cette résistance au froid explique pourquoi les contaminations connaissent un pic au cours des mois d'hiver.

Le virus se transmet par contact avec des matières fécales. Le contact peut être indirect (une poignée de main peut suffire à une contamination).

Ingéré, il résiste à l'acidité gastrique et prolifère en détruisant la couche superficielle protégeant l'estomac et l'intestin grêle.

Symptômes

Les symptômes sont des diarrhées, des nausées, des douleurs abdominales, une fatigue et des vomissements qui surviennent en seulement quelques heures.

Diagnostic

La gastro-entérite à rotavirus est une pathologie très courante l'hiver avec plusieurs centaines de milliers de contaminations chaque année. Un examen clinique et un questionnaire sur les symptômes subis par le patient sont généralement suffisants pour poser un diagnostic fiable. Le diagnostic peut être posé en cabinet par un médecin généraliste.

Prévention

Utiliser un désinfectant hydro-alcoolique (detol par exemple) pour se nettoyer fréquemment les mains. Les personnes contaminées doivent être particulièrement prudentes avec les enfants et limiter les contacts physiques tant que les symptômes persistent. Il est particulièrement déconseillé aux personnes contaminées de préparer la cuisine.

Il existe depuis 2006 des vaccins prévenant les infections par le rotavirus dont l'efficacité est supérieure à 90% pendant 2 ans. Il est recommandé par les autorités de santé pour les nourrissons et les personnes fragiles.

Moyenne: 3.7 (17 votes)