Orchite

Une orchite est une inflammation -généralement d'origine infectieuse- d'un ou des deux testicules.
La maladie se manifeste par un gonflement et une douleur intense, un état fébrile et des nausées.
En cas de symptômes évoquant une orchite, il est impératif de consulter un médecin le plus rapidement possible afin de mettre en place un traitement et de réduire ainsi les risques de complications (le risque principal étant une destruction des tubes produisant les spermatozoïdes entraînant une stérilité).

Causes

Orchite bactérienne : l'infection ne débute pratiquement jamais au niveau du testicule lui-même. Les infections urogénitales sont toujours ascendantes, elles se propagent depuis l'urètre jusqu'à la prostate, de la prostate aux épididymes puis des épididymes aux testicules. Une infection associée de l'épididyme est ainsi retrouvée dans près de 9 cas sur 10.

Les germes les plus fréquents sont les bactéries responsables des infections sexuellement transmissibles (IST anciennement appelées MST) particulièrement les gonorrhées et chlamydias.

Dans de rares cas, l'infection fait suite à une intervention de chirurgie.

Orchite virale : l'orchite virale est, dans la majorité des cas, une complications des oreillons (lorsque la maladie est contractée après la puberté).

Facteurs de risques

Défaut d’immunisation : c'est le cas des hommes n'ayant pas contracté les oreillons enfant et n'ayant pas été vaccinés.

Chirurgie de l'appareil urinaire et génital

Malformation des organes génitaux: une anomalie de la constitution des différents organes reproducteurs ou des canaux les liant entre eux peut favoriser l'expansion d'une infection.

Sexualité à risque : rapports sexuels sans préservatif, partenaires multiples et toute pratique exposant à une infection sexuellement transmise.

Symptômes

Gonflement des testicules et des bourses,
Douleur au niveau des testicules
Nausées
Écoulement au niveau du méat urinaire
Fièvre.

Diagnostic

Le diagnostic d'orchite peut être posé par un médecin généraliste ou un urologue. Le diagnostic fait appel à un examen clinique, à des analyses biologiques (analyses sanguines, prélèvements) et des examens d'imagerie médicale:

Examen clinique : le médecin va évaluer le gonflement du -ou des testicules- et des ganglions de l'aine
.
Recherche de germes : .un prélèvement est réalisé au niveau de l'urètre afin de rechercher une éventuelle IST
.
Echographie du testicule: une échographie est réalisée si une autre anomalie à l'origine des symptômes est suspectée. (torsion du testicule notamment).

.

Aucun vote pour le moment