Pollakiurie

La pollakiurie est le besoin anormalement fréquent d'uriner. C'est la sensation que la vessie est constamment pleine qui caractérise la pollakiurie et non le volume total des urines.
La pollakiurie est provoquée par l'activation des nerfs permettant l'estimation du volume des urines: ceci entraîne la sensation constante que la vessie est pleine. L'activation de ces nerfs peut venir d'une inflammation locale (provoquée par une infection) ou de la présence d'un corps étranger.

Attention à ne pas confondre pollakiurie et polyurie. Dans le cas de la polyurie c'est le volume d'urine produite et non la fréquence des mictions qui se trouve largement accru.



Dénomination

Étymologiquement le terme pollakiurie est dérivé des racines grecques pollakis ( fréquent) et oûron (urine)

Anatomie



La pollakuirie est un mécanisme de défense naturel de l'organisme. Le fait d'uriner fréquemment va limiter le temps de séjour de l'urine au sein du système urinaire (vessie, reins) et purger l'organisme d'éventuels germes infectieux. Il s'agit d'une réaction comparable, dans sa fonction, aux vomissements ou à la diarrhée pour les voies digestives.

Causes possibles

Infections urinaires :

urétrite
cystite
pyélonéphrite
prostatite

Présence d'un corps étranger au sein du système urinaire:


lithiase urinaire
cancer de la prostate
hyperplasie bénigne de la prostate

Quand faut-il consulter?

Le rythme normal des mictions se situe en deçà de 5 fois par jour et une fois par nuit, au delà une prise en charge médicale est indiquée pour trouver et traiter l'origine de ce trouble. La pollakiurie n'est donc pas une maladie en soi mais un symptôme commun à plusieurs pathologies du système urinaire.

En cas d'infection du système urinaire, la pollakiurie peut être associée à d'autres symptômes :

urine trouble.
Douleurs pelviennes.
Sensation de brûlure au moment d'uriner.

Ces symptômes justifient une consultation médicale rapide.

Aucun vote pour le moment