Perlèche

La perlèche est une pathologie sans gravité affectant la commissure des lèvres. Une infection, due à une bactérie ou un champignon, va se développer et provoquer l'apparition de gerçures et d'ulcérations douloureuses. Si la perlèche ne nécessite pas de traitement particulier et disparaît généralement après quelques jours, l'application locale d'une crème antiseptique et antifongique ou l'utilisation de remèdes naturels peuvent en accélérer la guérison.



Dénomination


La perlèche s'appelle, en termes médicaux, une chéilite angulaire. Cette dénomination est toutefois peu utilisée.

Symptômes

Dans un premier temps, la perlèche va se signaler par une rougeur au coin des lèvres au niveau d'un ou des deux cotés de la bouche. Avec le développement de l'infection, la commissure des lèvres va changer d'aspect . On observe l'apparition de croûtes et de gerçures. La mobilisation des lèvres (par le sourire, le rire, le fait de manger ou parler) peut étirer les ulcérations et provoquer des douleurs vives.

Dans la majorité des cas, l'infection va rester confinée à la commissure des lèvres. Toutefois chez les personnes fragiles ou immunodéprimées, l'infection peut gagner l'intérieur de la bouche ou s'étendre légèrement vers les joues.
Dans le cas d'une infection par des levures de types candida albicans, il est fréquent que la perlèche soit associée à une infection de la bouche se manifestant -particulièrement- par une langue d'aspect blanchâtre.

Causes

La perlèche peut être provoquée par une infection bactérienne ou par une infection mycosique.

  • Perlèche candidosique : on parle de perlèche candidosique pour désigner la perlèche provoquée par une levure de type candida. Il existe de nombreuses souches de candida, mais ce sont les candida albicans que l'on retrouve dans la quasi-totalité des cas. Les candidas peuvent provoquer des infections au niveau des muqueuses de l'organisme (notamment les muqueuses sexuelles).

  • Perlèche bactérienne: la perlèche bactérienne est principalement due aux staphylocoques dorés.
  • Perlèche herpétique: la perlèche herpétique est provoquée par le virus de l'herpès. Il s'agit d'une manifestation relativement peu fréquente. Le virus de l'herpès se signalant plus souvent par l'apparition d'un herpès labial (bouton de fièvre).

Facteurs de risque

  • Sécheresse buccale : le flux salivaire protège la bouche des infections (les germes sont évacués de la bouche par l'ingestion avant de pouvoir former un foyer infectieux). La sécheresse buccale va favoriser la prolifération de certains germes au niveau de la langue. L'infection peut ensuite s'étendre aux commissures des lèvres et provoquer l'apparition de la perlèche.
  • Léchage des lèvres : le fait de se lécher les lèvres va favoriser l'infection en apportant des germes éventuellement présents dans la bouche et en formant un foyer humide favorable à leur prolifération.
  • Coupures : une coupure au coin des lèvres (survenant par exemple à l'occasion de soins dentaires) va créer un point d'entrée pour un germe infectieux.
  • Médicaments : certains médicaments -notamment les antibiotiques et les corticoïdes- peuvent affecter localement les défenses immunitaires de l'organisme.
  • Carences : des carences en vitamine A et B (B1, B2, B3, B6, B9, B12), et en zinc notamment peuvent fragiliser la peau.

Diagnostic

Le diagnostic est posé après un simple examen clinique des lésions. Un examen de l'intérieur de la bouche peut permettre de caractériser une candidose si la langue apparaît blanche ou blanchâtre. Dans la plupart des cas, c'est l'âge du patient qui orientera le diagnostic vers une cause bactérienne ou mycosique : chez les patient âgés de moins de 60 ans la cause est généralement bactérienne, chez les patients âgés de plus de 60 ans la cause est généralement candidosique.

Des examens et analyses complémentaires ne sont pas justifiés en raison de la nature bénigne de la pathologie.

Moyenne: 4 (7 votes)