Métatarsalgie

La métatarsalgie se définit comme une douleur, souvent chronique, de l'avant du pied. Les métatarsalgies sont fréquentes et généralement bénignes notamment si vous pratiquez intensivement un sport ou des activités qui impliquant de courir et sauter. Une autre cause de métatarsalgie bénigne est le port de chaussures mal ajustées ou dont la semelle est excessivement rigide. Si la métatarsalgie devient une gêne, Si les douleurs persistent même en l'absence de pratique sportive il peut s'agir d'un symptôme d'une pathologie articulaire ou nerveuse. Une consultation médicale devra être envisagée.



Causes possibles

Entraînement intense : les coureurs sont particulièrement à risque de métatarsalgie, Malformation du pied : même bénigne et pratiquement imperceptible, une voûte plantaire légèrement trop haute peut reporter le poids du corps sur l'avant du pied et les métatarses.

Oignon: il s'agit d'un gonflement, d'une bosse douloureuse à la base de votre gros orteil. Les oignons sont beaucoup plus fréquents chez les femmes notamment à cause du port de talons hauts.

L'excès de poids: la totalité du poids du corps se reporte sur les métatarsiens, en cas de surpoids; il peut se produire des micro-traumatismes douloureux. Perdre du poids peut, dans certains cas, réduire ou éliminer la douleur.

Fracture de fatigue des métatarsiens.

Bursite : une bursite est une inflammation des bourses séreuses. Les bourses séreuses sont des organes dont le rôles est de limiter les frottements entre les tendons et les os lors du mouvement.

Capsulite : une capsulite est une inflammation de l'enveloppe entourant une articulation et contenant le liquide synovial.

Névrome de Morton: un névrome de morton est une formation d'une boule au niveau de l'avant du pied formée de tissus entourant les nerfs. La déformation du nerf provoque l'apparition de métatarsalgies parfois intenses.

Symptômes

Les symptômes de la métatarsalgie peuvent inclure:


Une douleur qui s'aggrave quand vous êtes debout, quand vous courez et s'apaise au repos.


Un fourmillement ou un picotement dans les orteils.


Une douleur qui s'aggrave lorsque vous pliez vos pieds.


Une sensibilité dans les pieds comme si vous vous promeniez avec un caillou dans la chaussure


Une augmentation de la douleur quand vous marchez pieds nus, en particulier sur une surface dure.

Diagnostic

Le diagnostic passe avant tout par un examen clinique des pieds. Des examens complémentaires, comme une radiographie des pieds, ( notamment en cas de soupçon d'une fracture de fatigue) ou une échographie (dans le diagnostic du névrome de Morton) pourront être réalisés.

Moyenne: 2.7 (7 votes)