Laryngospasme

Un laryngospasme est une contraction involontaire des muscles entourant le larynx. Les laryngospasmes surviennent brutalement au cours de brèves crises durant généralement moins d'une minute. Quand une crise de laryngospasme survient, les cordes vocales se bloquent brusquement rendant impossible la respiration. Bien que généralement brève et sans gravité, l'expérience de suffocation peut provoquer une réelle panique. Les personnes atteintes peuvent être réveillées d'un profond sommeil et se trouvent momentanément incapables de parler ou respirer. En cas de crise, il faut rester le plus calme possible. Les laryngospasmes sont généralement liés à un syndrome de reflux gastro-œsophagien (RGO) . Le traitement du RGO permet, dans la majeure partie des cas, de réduire voire de faire disparaître les laryngospasmes.

Anatomie

laryngospasme
Les cordes vocales sont des membranes muqueuses localisées au niveau du larynx. Les cordes vocales peuvent s'écarter ou se contracter permettant de moduler la voix. Une irritation chronique du larynx peut provoquer leurs contractions et la suffocation.

Causes possibles

Dans le cas le plus fréquent, le laryngospasme est une conséquence du syndrome du reflux gastro-oesophagien ou RGO. En cas de reflux gastro-œsophagien, des sucs gastriques fortement acides vont refluer et provoquer une irritation chronique de l’œsophage et du larynx. Ces dommages peuvent entraîner des spasmes momentanés des cordes vocales, et provoquer une suffocation.

Plus rarement, les laryngospasmes vont survenir à la suite d'une intubation ou d'une intervention de chirurgie.

Symptômes

Lorsqu'un laryngospasme survient, l'individu touché est soudainement incapable de respirer ou de parler. Parfois, les épisodes se produisent au cours de la nuit et entraîne un réveil en état de suffocation provoquant parfois une perte de connaissance. La crise passe graduellement, la respiration fera d'abord un bruit aigu caractéristique. L'épisode entier ne dure qu'une minute ou deux avant le retour à la normale.

Diagnostic

Le laryngospasme est un phénomène relativement rare, ce qui complique son diagnostic. En effet les épisodes de suffocation peuvent facilement être pris pour de l'asthme ou une crise d'épilepsie.

Un interrogatoire sur l'ensemble des symptômes subis permet d'orienter le diagnostic vers un possible RGO avec laryngospasmes associés.

Des examens complémentaires notamment une laryngoscopie, visant à évaluer le degré de sévérité des lésions peuvent être prescrits.

Moyenne: 3 (2 votes)