Hypoesthésie

Le terme hypoesthésie est formé des racines grecques dys (anomalie) et aesthesia (sensation).

Une hypoesthésie est une baisse de l'intensité des sensations. Elle peut affecter l'ensemble des fonctions sensitives (perception de la température, vibrations, pression etc). Les hypoesthésies proviennent d'un dysfonctionnement nerveux.

Causes

  • Diabète : L'excès chronique de sucre dans le sang peut entraîner une atteinte des terminaisons nerveuses et des récepteurs sensitifs appelée neuropathie périphérique.
  • Atteinte du système nerveux central : la plupart des pathologies et anomalies affectant le cerveau peuvent entraîner l'apparition d'une hypoesthésie.

Les troubles des sensations


  • Paresthésie : ensemble des sensations anormales d'origine nerveuse.
  • Hypoesthésie : baisse de l'intensité des sensations perçues.
  • Dysesthésie sensations altérées, désagréables, allant parfois jusqu'à la douleur provoquées par un simple contact.
  • Hyperesthésie : l'hyperesthésie est une exacerbation de l'intensité des sensations perçues.

Diagnostic

Le diagnostic est posé après examen clinique et interrogatoire sur l'intensité et la localisation des symptômes ressentis. L'objectif du diagnostic va être de découvrir la cause du symptôme. Peuvent être éventuellement prescrits des examens d'imagerie médicale (IRM cérébrale notamment), des analyses sanguines et des tests de sensibilité.

Traitement

Le traitement va dépendre de la cause sous-jacente du symptôme.

Aucun vote pour le moment