Grippe intestinale: traitement

Il est possible de se rétablir d'une grippe intestinale sans avoir recours à des traitements spécifiques. La plupart des gens guérissent spontanément en moins de 3 jours. Cependant l'inconfort des symptômes peut justifier une prise en charge.

Objectif des traitements

L'objectif de base de la prise en charge de la grippe intestinale est d'éviter que les diarrhées et vomissements n'entraînent une sévère déshydratation : il est important de boire de grands volumes d'eau.

Outre la perte en eau, la perte en minéraux doit être, elle aussi, compensée. Choisissez une eau fortement minéralisée pendant la phase active de la maladie et les 3 à 4 jours suivants.

Le jeun n'est pas nécessaire mais peut être maintenu sans danger pour l'organisme pendant la durée de la maladie si le patient perd toute appétence pour la nourriture. Préférez le riz, le pain, aux fruits et légumes qui pourraient entretenir les diarrhées.

Anti-diarrhéiques: les anti-diarrhéiques sont des médicaments de confort qui n'ont pas d'impact sur l'infection elle-même. Ils peuvent même allonger la durée de la maladie et sont donc déconseillés. La diarrhée n'est pas seulement un effet de la contamination, mais un mode de défense pour l'organisme qui va évacuer au maximum le virus du corps. De manière analogue, les antiémétiques (médicaments réduisant les vomissements) sont eux aussi déconseillés.

Moyenne: 3.8 (5 votes)