Douleur au gland

Les douleurs touchant l'appareil génital peuvent être très intenses et invalidantes. Bien que la cause soit sans gravité et traitable dans l'extrême majorité des cas, une consultation médicale rapide est impérative.

Causes possibles

►Douleur interne


Infections sexuellement transmises: les IST, ou ( anciennement dénommée MST), sont la cause la plus fréquente de douleurs génitales. La blennorragie ou gonorrhée (appelée familièrement "chaude-pisse") est en recrudescence et provoque d'intenses douleurs au niveau du méat urinaire.


Symptômes associés : la douleur au gland peut s'accompagner d'écoulement au niveau du méat urinaire ou d'un état fébrileUn état fébrile est une élévation de la température corporelle généralement consécutive à une infection. (fièvre).


prudence
► L'absence de symptômes associés ne permet cependant pas d'évacuer la possibilité d'une IST.

►Douleur externe


Mycose génitale : une mycose va provoquer une douleur parfois intense et un changement d'aspect du gland.


Irritation : une simple irritation provoquée par un rapport sexuel ou le frottement des vêtements chez les hommes circoncis peut provoquer l'apparition d'une douleur.

Diagnostic

Une consultation chez un médecin généraliste ou un urologue est impérative. Le diagnostic va reposer sur un examen clinique et des analyses sanguines. Les analyses sanguines vont permettre de rechercher d'éventuelle d'anticorps et ainsi de caractériser la nature de l'infection ou en évacuer la possibilité.


prudence
►Il est impératif de cesser toute activité sexuelle à risque jusqu'à l'établissement d'un diagnostic et d'un traitement éventuel.

Traitement

Le traitement va dépendre de la cause sous-jacente de la douleur. En cas d'IST un traitement à base d'antibiotiques sera prescrit.


La prise d'antidouleurs (paracétamol) peut apporter un certain soulagement mais ne doit pas justifier de différer une consultation médicale.

Moyenne: 3.8 (5 votes)