Dorsalgie

Étymologiquement le terme dorsalgie renvoie à une douleur du dos. En pratique, le terme dorsalgie désigne plus spécifiquement une douleur de la partie haute du dos (au niveau du thorax). Les douleurs peuvent être intenses et parfois très invalidantes. Les dorsalgies peuvent avoir plusieurs causes, la plus fréquente étant musculaire.

Anatomie

dorsalgie
Les dorsalgies concernent la zone du dos située au niveau du thorax. La zone est le point d'attache des muscles de l'épaule et des côtes. Les vertèbres dorsales sont moins exposées au poids du corps et aux mouvements que les vertèbres lombaires ou cervicales. Les affections des vertèbres et disques vertébraux (hernie discales, discopathies) sont donc des causes relativement rares de dorsalgies.
Une douleur localisée plus haut sera une cervicalgie, une douleur du dos localisée plus bas une lombalgie.
.

Symptômes

La douleur est intense et peut irradier vers le bas du dos, la nuque et les épaules. La douleur est augmentée par les mouvements des épaules et des bras.

Causes fréquentes

Douleurs musculaires : la zone thoracique est la zone où sont fixés certains muscles de l'épaule. Une contracture, une élongation ou une simple irritation des muscles peuvent être à l'origine des douleurs.
Un niveau élevé de stress, en provoquant une contraction continue des muscles entourant la colonne vertébrale, des efforts répétés sollicitant les muscles des épaules, peuvent en être à l'origine.

Douleurs costales : les côtes sont fixées aux vertèbres à hauteur du thorax. Au point de jonctions un choc, un coups peut provoquer un traumatisme douloureux ressenti au niveau de la colonne vertébrale.

Causes rares

Discopathie dégénérative : il s'agit de l'affaissement progressif des disques vertébraux. Le tassement des disques peut provoquer une compression des fibres nerveuses. Les discopathies sont progressives et ne surviennent qu’exceptionnellement avant l'âge de 60 ans.

Hernie discale : une hernie discale est un déplacement anormal d'un disque vertébral. Là encore une compression ou une inflammation locale peuvent affecter les fibres nerveuses et provoquer l'apparition de douleurs.

Fracture : les fractures peuvent survenir lors d'un choc brutal ou spontanément en cas d'ostéoporose sévère.


Diagnostic

Le diagnostic peut être posé par un médecin généraliste à la suite d'un examen clinique et d'un interrogatoire sur l'intensité, la localisation et les circonstances de survenue des douleurs. Des examens complémentaires d'imagerie médicale ne sont justifiés qu'en cas de douleurs chroniques. Ces examens éventuels peuvent être une radiographie du thorax et, dans certains cas, une IRM.

Moyenne: 4 (3 votes)