Conjonctivite allergique : traitement

Les traitement médicaux des conjonctivites allergiques ne sont pas toujours nécessaires, notamment dans le cas des conjonctivites saisonnières.
Le traitement de la conjonctivite allergique va associer une approche médicamenteuse et des soins destinés à réduire l'intensité des symptômes ressentis. La plupart des médicaments vont agir en inhibant la capacité du système immunitaire à produire la réaction inflammatoire responsable des symptômes.

Traitements

  • Corticostéroïdes : l'application de dérivés de la cortisone (sous forme de collyre, notamment loteprednol concentré à 0.5%) va limiter les symptômes dans la phase aiguë de la crise. Leur utilisation doit être limitée dans le temps afin de limiter les risques d'effets secondaires.
  • Antihistaminiques en application locale : les histamines sont des médiateurs de l'inflammation. Il existe de nombreux collyres permettant de bloquer localement (au niveau de la conjonctive) l'action des histamines.
  • Antihistaminiques par voie orale : les antihistaminiques pris par voie orale auront un effet d'inhibition des histamines à l'échelle de l'ensemble de l'organisme. Il sont particulièrement utiles lorsque la conjonctivite est associée à d'autres troubles allergiques (dermatites, rhinites etc)
  • Immunosuppresseurs: les immunosuppresseurs ( notamment la cyclosporine A) sont réservés aux cas de kératoconjonctivites atopiques et chez les patients souffrant de conjonctivite vernale ne répondant pas aux traitements conventionnels.

Soins et remèdes

Aucune plantes médicinales n'a été évaluée cliniquement en prévention ou en traitement des conjonctivites allergiques.

  • Compresse d'eau froide : l'application de compresses froides sur les yeux ( de 2 à 4 fois par jour) a un effet vasoconstricteur ( il limite le gonflement des vaisseaux sanguins) qui va réduire la pression ressentie au niveau de l'oeil et la douleur associée.
  • Solution saline : l'application d'une simple solution saline peut apporter un soulagement chez 30 à 35% des patients souffrant de conjonctivite saisonnière1.
Aucun vote pour le moment