Douleurs des dents de sagesse

Les dents de sagesse sont les dernières en arrière sur l'arcade dentaire. Elle sont les dernières à apparaître, en générale entre 16 et 24 ans, ce qui leurs vaut leur nom de '' dents de sagesse''. Les dents de sagesse n'ont pas d'utilité fonctionnelle et peuvent provoquer des douleurs intenses au moment de leur poussée ou de leur extraction. Les approches dans le traitement de la douleur sont sensiblement les mêmes dans les deux cas (selon qu'on les fera retirer ou non). Il s'agit dans un cas comme dans l'autre de limiter le risque d'infection et de réduire l'inflammation qu'elle soit due à l'incision chirurgicale ou à la poussée de la dent. La douleur peut être traitée par des analgésiques (paracétamol) ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens ( ibuprofen). Parmi les remèdes ( '' remède de grand mère'') les plus connus contre les douleurs dentaires, les bains de bouche à base de clou de girofles sont les plus efficaces en raison de la présence d'eugénol. Il est important de conserver une hygiène dentaire irréprochable pour limiter le risque d'infection.

Se brosser les dents plusieurs fois par jours

Le brossage régulier des dents va réduire la prolifération des bactéries au niveau de la bouche et réduire le risque d'infection. L'infection même limitée des tissus cicatriciels de la gencive sont l'une des causes principales de douleur au moment de l'apparition des dents de sagesse.

Bains de bouche

Les bains de bouche peuvent être utilisés avec modération. Parmi les produits ''naturels'' pouvant être utilisés en bain de bouche, la propolis, une substance produite par les abeilles a des vertus calmantes et antiseptiques.

Antalgiques

les analgésiques (paracetamol) permettent de limiter la douleur pendant la crise.

Moyenne: 4 (4 votes)