Blépharospasme

Étymologiquement le terme blépharospasme est formé des racines blepharo paupière, et spasme, (contraction musculaire incontrôlée).

Le blépharospasme est une contraction anormale de la paupière. Dans la plupart des cas on parle de blépharospasme essentiel : la cause des spasmes de la paupière reste inconnue. Il existe des facteurs aggravant le risque de crises de spasmes : la fatigue, le stress, ou un contact avec une substance allergène ou irritante sont les facteurs contributifs. Les crises durent parfois pendant quelques jours. Les symptômes disparaissent sans traitement spécifique.
Un traitement doit être envisagé dès lors que les spasmes deviennent une gêne au quotidien.

Causes

La cause des blépharospasmes demeure inconnue dans la majorité des cas. On parle alors de blépharospasme essentiel ou idiopathique. Quelques facteurs de risque ont toutefois été identifiés :

Sensibilité à la lumière : les individus souffrant de photophobie ont un risque accru de déclencher des crises de blépharospame.

Yeux secs 

Médicaments : notamment certains médicaments utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson et les médicaments de la classe des benzodiazépines. Les benzodiazépines (antidépresseurs comme le xanax) peuvent provoquer un blépharospasme pendant la cure mais aussi au-delà au cours de la phase de sevrage.

Symptômes

Fermeture des paupières incontrôlable pendant une durée plus longue qu'un simple clignement volontaire. Les contractions incontrôlables peuvent êtres accompagnées d'autres spasmes ou tics affectant la zone des yeux. Chez certains malades, les spasmes vont concerner le nez, le visage et parfois s'étendre jusqu'à la région du cou.

Diagnostic

Le diagnostic est posé par un médecin généraliste à la suite d'un interrogatoire du patient.

Moyenne: 4 (3 votes)