Alkékenge

L'alkékenge est une plante vivace de la famille des rosacées poussant en dans des terrains humides d’Europe et d’Asie. L'alkékenge tient sont nom de l'arabe "al kakang" qui a peu à peu évolué. L'alkékenge est utilisée à des fins ornementales médicinales et culinaires. Son usage comme plante médicinale est attesté depuis le moyen-âge.

Noms usuels

Alkékenge, lanternes chinoises

Nom en anglais : chinese lantern, wintercherry

Nom botanique

Physalis alkakangis

Principes actifs

Flavonoïdes, phytohormones
Tanins1

Usage traditionnel

L'alkékenge peut être utilisée comme aliment ou comme plante médicinale. Son usage alimentaire est plus développé en Angleterre et dans les pays d'Europe du nord. Son fruit est utilisé notamment dans la préparation de confitures.
L'alkékenge est utilisée comme diurétique, dans le traitement des pathologies rénales et urinaires (calculs rénaux).
L'utilisation médicinale principale de l'alkékenge est le traitement des rhumatismes (arthrite).

Mode de préparation

Infusion: 20-25 g par litre d'eau bouillante infusés 10 minutes ; 3 tasses par jour (une après chaque repas).

Décoction: 2 à 3 poignées par litre d'eau à ébullition pendant 5 minutes. Les décoctions d'alkékenge s'utilisent chaudes en applications externes pour traiter notamment les hémorroïdes.

Usage contemporain

L'alkékenge est une plante médicinale très peu étudiée en laboratoire. On compte ainsi une vingtaine de publications seulement sur la base de données pubmed.


Une étude a montré que l’alkékenge est un inhibiteur d'une enzyme appelée oxyde nitrique synthase (NOS) ce qui pourrait expliquer et confirmer ses vertus contre l'arthrite1.

Aucun vote pour le moment