Numération plaquettaire

Les plaquettes sont des cellules du sang jouant un rôle majeur dans le processus de coagulation et de cicatrisation. La numération plaquettaire permet de déterminer la quantité de plaquettes présentes dans le sang.



Méthode d'analyse

Un niveau trop bas de plaquette sanguines augmente le risque d'hémorragie. Un niveau trop élevé accroît le risque de formation de caillots sanguins et de thrombose.
La numération des plaquettes sanguines se pratique en laboratoire sur un échantillon de sang. La prise de sang se pratique à jeun.

Objectif de l'analyse

Évaluer un risque de thrombose veineuse ou un risque hémorragique.
La numération des plaquettes sanguines est un examen de routine en préparation d'une intervention chirurgicale. Cet examen est aussi utilisé dans le suivi des malades soignés par chimiothérapie.

Résultats

Les résultats de l'analyse sont exprimés en unités par millimètre cube de sang.
La valeur normale va de 150 000 à 400000 /mm3.

Une élévation au dessus des valeurs normales peut être provoquée par :

- Ablation de la rate
- Après hémorragie massive
- Maladies infectieuses,
- Maladie inflammatoires
- Anémie
- Ablation de la rate
- Thrombocytémie primitive
Leucémies

Une diminution sous le seuil des valeurs normales peut être provoquée par :

- Insuffisance médullaire globale : aplasie médullaire, myélofibrose
- Alcoolisme
- Infections virales
- Thrombopénie héréditaire : amégacaryocytose, maladie de Wiskott-Aldrich, de May- Hegglin, de Bernard-Soulier
- Maladies auto-immunes
- Traitement par antiaggrégant (comme l'héparine)
- Syndrome hémolytique

Moyenne: 3.7 (10 votes)