Hémorroïdes

Les hémorroïdes sont des varices situées au niveau de l'anus ou du rectum. Les hémorroïdes apparaissent lors de crises hémorroïdaires, le plus souvent passagères, qui peuvent être très douloureuses et invalidantes.

Anatomie

Il existe deux types d'hémorroïdes: hémorroïdes internes et hémorroïdes externes.

  • Hémorroïdes internes : il s'agit des hémorroïdes localisés au niveau de la partie terminale du rectum. le rectum étant un organe faiblement sensible, les hémorroïdes internes sont en règle générale peu douloureux. Ils provoquent une sensation de gène et de corps étranger et peuvent atteindre une dimension importante. Il arrive que les hémorroïdes internes sortent, dépassent de l'anus: on parle alors de prolapsus hémorroïdaire. Il s'agit d'une complication justifiant une prise en charge médicale rapide.
  • Hémorroïdes externes : il s'agit des hémorroïdes situés immédiatement sous la peau de l'anus. Un caillot peut éventuellement se former dans un renflement veineux ce qui provoque une inflammation et une douleur intense.

Facteurs de risques inévitables

  • L'âge: le risque s’accroît fortement après 35 ans
  • Le sexe: les femmes sont plus susceptibles que les hommes de souffrir d'hémorroïdes, notamment lors de la grossesse, après un accouchement par voies naturelles, ou lors des règles.
  • L'hérédité: les individus ayant des parents touchés sont plus susceptibles de subir des crises hémorroïdaires.

Facteurs de risques évitables

  • Sédentarité: le fait de rester assis pendant de longues heures sans interruption accroît le risque, la fréquence, et l'intensité des crises hémorroïdaires.
  • Porter des objets lourds: l'augmentation de la pression sanguine, artérielle et veineuse, lors d'efforts intenses accroît le risque de crise.
  • Rester longtemps assis aux toilettes: le relâchement musculaire lors de la défécation entraîne un afflux de sang au niveau de l'anus et accroît la pression veineuse.
  • Sexualité: pratiquer la sodomie accroît le risque.

Symptômes

  • Sensation de gêne, démangeaisons, picotements, brûlures lors de la défécation.
  • Sensation que l'anus est enflé.
  • Protubérances rigides situées sur l'anus.
  • Sang dans les selles

Évolution, complications

Les hémorroïdes apparaissent et disparaissent périodiquement. On parle de crises hémorroïdaires qui peuvent durer de une à trois semaines. La durée entre deux crises varie fortement d'un individu à l'autre. Les complications directes, infection ou anémie, sont relativement rares.
Le risque le plus important de complications vient de ce que certains symptômes liés aux hémorroïdes sont communs avec des maladies plus graves. Le sang dans les selles ou la sensation de corps étranger peuvent être le signe d'un cancer colorectal très souvent mortel s'il n'est pas pris en charge à temps. Les individus souffrant d'hémorroïdes risquent plus que le reste de la population d'être dépistés trop tardivement du cancer colorectal.

Toute présence de sang dans les selles impose une consultation médicale.

Moyenne: 2.9 (8 votes)